Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Jedburgh Team George
  • Jedburgh Team George
  • : Venant d'Angleterre, le capitaine américain Paul Cyr(alias Paul Louis Cartier), de l'OSS (Office of Strategic Service), est parachuté à Saint- Marcel (Morbihan) dans la nuit du 6 au 8 juin. Il est a la tete du JEDBURGH TEAM GEORGE, l'équipe interalliée de liaison, comprenant aussi le capitaine Philipe Ragueneau, alias Erard, et leur radio le sous-lieutenant Christian Lejeune. Team George est le nom de code de l'équipe. Leur mission est d'équiper, d'entrainer, et d'organiser la résistance en Bre
  • Contact

Liens

29 mars 2008 6 29 /03 /mars /2008 20:01
 LES FORCES SPECIALES DE LA LIBERATION "JEDBURGH" En vue du débarquement,il faut développer des liens avec les maquis et les équiper en vue d'immobiliser l'ennemi loin des côtes. La solution consiste à parachuter derrière les lignes de petits groupes d'officiers et d'hommes ayant pour mission de soulever et armer la population civile afin de détruire les lignes de communication ennemie. Le premier nom de code de ces équipes est "JUMPER". En juillet 1942,le projet est baptisé "JEDBURGH" du nom d'un village écossais proche de l'Angleterre. Les équipes opèrent en uniforme avec un officier appartenant au pays d'accueil(belge,français,néerlandais).Elles seront parachutées dans des zones prises en charge par le SOE, (Secrete Operative Executive US),à plus de soixante kilomètres en arrière des lignes pour agir et disposer de transmissions avec les états-majors ou avec Londres. Les "JEDBURGH" sont des équipes de trois hommes spécialement entraînées et parachutées en zones ennemies pour préparer "le Jour J".Chaque équipe comprend deux officiers et un opérateur radio. Les opérateurs radios assureront le contact entre maquis et centrale de Londres d'une part et troupes régulières amies d'invasion d'autre part.On compte 66 sous-officiers américains au départ.Ils reçoivent une formation intensive à Henley-on-Thames et subissent des tests psychologiques, un entraînement physique important,le tir et le combat. Sur la centaine d'équipes prévues en 1943,94 sont constituées en fait.Sur l'ensemble on compte 14 radios français.Les radios assurent le contact avec les troupes régulières amies approchant les zones de maquis. Le seul contact des radios avec l'extérieur est la "Station Charles" dont les opérateurs sont formés au changement de fréquences et aux prises de contact et d'appel.Deux contacts quotidiens sont permis;les heures de contact sont fixes, les fréquences peuvent varier.La "Station Charles" assurent la liaison avec 64 "Jedburg Teams" et 24 stations mobiles régulières au nord de la Loire en juillet 1944. 
Repost 0
Published by Elie et Morgan - dans L'histoire des jedburgh
commenter cet article